3 octobre 2022

Des biquettes aux tartelettes

Parcours de vie d’un paysan du Tarn, sur les coteaux du Lauragais, qui a peu à peu cheminé vers l’agriculture biologique, pratiquant la polyculture élevage pour maintenir la qualité de ses sols.

Émission à suivre le 25 octobre 2022 à 20h30, en direct sur zoom


invité

Michel Valette

Agriculteur bio du Tarn, céréalier et éleveur du Lauragais, Michel Valette a bâti son projet agricole autour des circuits courts et de la valorisation optimale des productions de la ferme. Situé en terrain de coteaux, en zone céréalière, producteurs de blé transformé en farine et en tartelettes, il a vite compris que son système ne serait pas viable sans l’apport de matière organique par des animaux.

Après avoir élevé des « biquettes » en revalorisation fromagère durant 15 ans en zone de montagne, Michel & Annie Valette changent de région pour de nouvelles structures et  un nouveau lieu de Vie : le Tarn.

Agriculteur » pionnier » en bio/ Nature & Progrès  dés  1991  dans le Tarn sur une ferme de 50 ha en polycultures élevage dans la région du  « petit lauragais », Michel et sa femme Annie ont affiné leur projet en cherchant le maximum d’autonomie de la ferme tout en  transformant et valorisant leurs productions grâce à la vente directe .
Leur ferme située dans les coteaux argilocalcaire avec production de blés paysans, maïs, fruits qui sont transformés  en farines puis en tartelettes sucrées et salées. Les  légumes secs sont vendus au détail et les luzernes, sainfoin, sorgho fourrager,  prairies naturelles  sont valorisés par un troupeau de vaches allaitantes (race Aubrac) et la vente directe de viande de veaux. Les rotations des cultures , des prairies, la présence du cheptel (compost)  permet à cette ferme de tendre vers l’équilibre sans l’achat d’intrants extérieurs ..

Très engagés au sein de Nature et Progrès Tarn, ils ont  soutenu aussi bien de nombreuses actions en faveur de la BIO. Ils ont été des luttes locales, soutenant l’opposition au projet de Sivens. Ils ont collaboré  à la réalisation de la foire annuelle de Biocybele, à la mise en place des marchés « Noctambio « (Albi, Castres, Gaillac ), et du « petit salon du vin Bio »à Gaillac ..
Ils ont  tout fait pour rester  » Nature » sans jamais oublier de Progresser ! ( jusqu’à la retraite !!)

Partez à la découverte de...

JMS 2022 : Une seule santé? Une seule nutrition ? 2/12/2022

JMS 2022 : Une seule santé? Une seule nutrition ? 2/12/2022 - novembre 2022

La production alimentaire commence par les sols et, alors que la date butoir pour la réalisation de...
Lire l'article
JMS 2022 : Quelle fertilisation durable ? 2/12/2022

JMS 2022 : Quelle fertilisation durable ? 2/12/2022 - novembre 2022

Quel est le rôle de la fertilité des sols dans la production d'une alimentation suffisante, sûre ...
Lire l'article
JMS 2022 : Évaluation des sols : où en sommes-nous ? 2/12/2022

JMS 2022 : Évaluation des sols : où en sommes-nous ? 2/12/2022 - novembre 2022

Quels sont les liens entre « fonctionnement des sols », « qualité des sols », « santé des sol...
Lire l'article
Les sols « vivants » une notion pas si récente

Les sols « vivants » une notion pas si récente - septembre 2022

Prise en compte de la biologie des sols par l'agriculture depuis 1 siècle...
Lire l'article
Le sol du pédologue, la terre du paysan : comment faire dialoguer chercheur et paysan?

Le sol du pédologue, la terre du paysan : comment faire dialoguer chercheur et paysan? - juin 2022

Quand le pédologue décrit le sol, le paysan parle de sa terre. Que nous apprend cette différence ...
Lire l'article

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *