20 octobre 2020

Le protocole POxC, pour évaluer le carbone actif (ou labile) du sol

Apprenez à mesurer le carbone actif du sol avec la méthode du POxC

De quoi parle -t-on quand on parle de carbone actif (ou labile) ?

Toute la matière organique du sol ne se minéralise pas à la même vitesse. L’essentiel se minéralise très lentement, en plusieurs années voire siècles.

Seulement 10 à 15% se minéralise dans l’année : c’est ce que l’on appelle le carbone actif, ou labile. C’est celui qui intéresse la fertilité du sol car il est la source principale des minéraux rapidement accessibles pour les plantes.

Tourné le 10/10/2020

Pourquoi mesurer le carbone actif ?

Pour évaluer la fertilité d’un sol, il faut connaitre le stock de matière organique facilement minéralisable pour nourrir les plantes. Un sol riche en matière organique non labile (difficilement minéralisable, ou qui se minéralise très lentement) ne pourra apporter les éléments minéraux nécessaires à la culture.

L’évaluation du carbone actif revient à connaitre le stock présent dans le sol qui sera facilement mobilisable pour la culture de l’année. C’est donc un des indicateurs de la fertilité du sol. Il est complémentaire de l’indicateur de la respiration du sol.

Partez à la découverte de...

La respiration du sol

La respiration du sol

Apprenez à évaluer la respiration du sol avec la méthode par incubation....
Lire l'article

Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.